En 2019, la ville de Paris s'est trouvée confrontée à la réalité d'avoir l'ensemble de son système de transport en commun immobile en raison de grèves qui ont duré 42 jours. Pour les établissements d'enseignement supérieur, cela signifiait que les intervenant.e.s,