L’alternance chez Beecome : les métiers de l’UX et la communication

UX Design

Justine
Bachelor UX Design
(3ème année)
Digital Campus Paris

Pourquoi as-tu décidé de postuler à Beecome pour ton année d’alternance ?

Beecome était une entreprise assez jeune quand j’ai commencé, avec une petite équipe et le milieu de l’éducation était quelque chose qui m’intriguai. 

Je trouvai le projet innovant et j’étais d’autant plus concernée que la plateforme devait être implémentée dans mon école. J’ai rencontré le fondateur de Beecome via un professeur qui m’a recommandé pour l’entretien.

Pourquoi le choix de l’alternance ?

Dans un premier temps pour une question de besoin financier, l’alternance permet de payer les études notamment quand on sort du lycée et qu’on n’a pas forcément les moyens.

C’est aussi très formateur, on va beaucoup plus loin qu’en cours, on travaille sur de vrais projets avec de vrais clients. On apprend à travailler en entreprise avec une équipe, on est plongé dans le monde du travail, au cœur d’une entreprise. On prend beaucoup en maturité.

Quelles sont les missions que tu t’attendais pour ce poste et quelles sont les missions qui t’ont été confiées que tu ne t’attendais pas forcément au début ?

Quand je suis arrivée, j’ai commencé en stage, cela n’avait rien à voir avec l’UI/UX que je fais actuellement. J’ai donc commencé l’UX chez Beecome, en même temps que ma formation. J’ai découvert l’ensemble les aspects de l’UX, j’ai fait un suivi complet des projets. J’ai fait du prototypage, de la recherche, comprendre des besoins, des phases de test, du design pour être en accord avec les chartes graphiques. Travail sur l’application mobile, en accompagnant les développeurs. J’ai aussi travaillé avec les clients pour avoirs leurs retours, qui sont très important pour améliorer le produit. Finalement j’ai beaucoup travaillé avec les développeurs, plus que je l’imaginai, ce sont eux qui nous disent ce qui est faisable, ils mettent un certain périmètre, cela nous guide pour les prototypes. L’alternance m’a beaucoup appris sur l’aspect collaboratif et échange entre les différents métiers.

Comment s’est passé ton intégration dans l’équipe ?

Très bien, c’est une équipe à taille humaine, on découvre très vite chaque personne de l’équipe. On apprend à s’intégrer dans une équipe, à accueillir les nouveaux. C’est vraiment comme une petite famille car finalement, on y passe beaucoup de temps.

Comment as-tu vécu le rythme alterné école/entreprise ?

Le rythme 3 jours en entreprise – 2 jours écoles permet de faire pas mal de tâches, mais il faut s’organiser. La répartition du travail de l’école et de l’entreprise se gère assez bien. Dans mon école certaines semaines sont réservées aux compétitions ce qui peut être un peu costaud mais ça va. 

Quels sont les avantages de travailler dans une petite équipe ?

On apprend à connaître tout le monde et on travaille avec l’ensemble de l’équipe, on voit tout de suite si quelque chose ne voit pas, on a un retour direct. 

Que retires-tu de ton expérience chez Beecome ? 

J’ai grandi avec Beecome, j’y ai notamment appris tout ce que je sais sur l’UX, j’ai vraiment appris à utiliser les logiciels ici, pareil pour ce qui concerne l’expérience utilisateur. C’est vraiment très formateur de travailler avec des personnes compétentes dans mon domaine ou même dans d’autre domaines. Je dirais que cela aide beaucoup au niveau maturité, l’environnement de travail donne un vrai cadre. Je peux dire que j’ai une véritable expérience de travail en sortant de Beecome. 

Community Management

Ludovic
Bachelor International Marketing & Communication 
(3ème année)

ESP Paris

Pourquoi le choix de l’alternance ?

Je commençais à venir au bout de ce qu’on apprenait à l’école et à voir que notamment dans la communication la théorie se limitait assez vite. Je resentais le besoin de faire de l’application sur le terrain, et l’alternance me permettait d’être plus en entreprise qu’en école.
Ce modèle me permettait à la fois d’apprendre beaucoup plus vite et de financer mes études, au passage.

Pourquoi as-tu décidé de postuler à Beecome pour ton année d’alternance ?

Eu fait, Beecome a été l’un des mes premiers premiers choix. J’ai rencontré l’équipe lors d’un salon job dating à mon école et c’était l’entreprise que je visais parmi beaucoup d’autres.
Je me suis renseigné et l’entreprise paraissait moderne et innovante sur la façon d’aborder le secteur. Ca m’a plutôt surpris qu’ait ce genre d’entreprise en France avec une telle sensibilité au design et aux interfaces, alors qu’on a l’habitude d’imager le secteur de l’Education encore avec des ENT ancienne generation. Donc ça me paraissait un projet auquel postuler.

Comment s’est passé ton intégration dans l’équipe ?

Plutôt bien. J’ai l’impression que j’étais très vite intégré à l’équipe et d’avoir vécu un temps d’adaptation raisonnable. Très vite je me sentais à l’aise pour proposer et prendre des initiatives. 

Quelles sont les avantages de travailler dans une petite équipe ?

Travailler dans une petite entreprise comme Beecome te permet d’échanger directement avec le directeur quotidiennement. Cela se fait très naturellement dans une ambience détendue et c’est ce qui m’as permis un bon suivi des évolutions de la plateforme et du cadre de travail.

Quelles sont les missions que tu t’attendais pour ce poste et quelles sont les missions qui t’ont été confiées que tu ne t’attendais pas forcément au début ?

C’est vrai que je m’attendais travailler principalement sur l’animation des réseaux sociaux et la création de contenu pour cela. Finalement j’ai beaucoup participé aux missions liées au parcours utilisateur, aux réflexions sur l’UI et l’UX et l’interface en générale.
En étant utilisateur de la plateforme avec mon école j’apportais un autre regarde parfois sur certaines utilisations et habitudes. Cela-dit j’ai vraiment apprécié l’experience d’être au carrefour de plusieurs domaines.

Et désormais comment tu vois les connexions entre le domaine de la communication et les métiers de l’UX ?

En effet, je pense que ma génération a vraiment un oeil plus avisé sur les interfaces et même sans passer par un parcours spécifique en UX nous sommes naturellement plus sensibles aux usages. Notamment les métiers de la communication se font surtout sur le numérique et le numérique c’est de l’UX.

Comment as-tu vécu le rythme alterné école/entreprise ?

Plutôt très bien. Je trouve que c’est un bon équilibre, en tout cas j’ai un rythme de 4 jours en entreprise et 1 jour en école, avec quelques semaines plus intensives à l’école.

Surprenamment, on m’avait dit que ça allait être très dur parce qu’il faut gérer l’entreprise avec les devoirs de l’école en plus. Mais finalement c’était assez naturel et on se sent beaucoup plus à l’entreprise donc ça fait du bien de retourner à l’école. Et à l’inverse pareil. Cela nous change de cadre et ça nous fait prendre parfois du recul sur l’un ou sur l’autre.

Que retires-tu de ton expérience chez Beecome ?

Cette expérience d’alternance m’a conforté dans la vision que j’avais de la vie en entreprise. Souvent de l’extérieur on n’est pas capable de comprendre certaines décisions prises au sein d’une entreprise et à Beecome j’ai appris qu’il y a toujours un raisonnement derrière. Sur ce point, le travail en entreprise est très instructif bien que l’apprentissage par projet soit vraiment instructifs.

J’ajoute aussi que je n’avais jamais travaillé dans une petite équipe pour ce genre de poste et je dois dire que c’est plutôt agréable d’être au courant de tout ce qui se passe. Cela m’a permis de garder la motivation tout au long de mon alternance et quand on voit toute la liste des écoles qu’ont été entrées cette année…bon voilà c’est qu’on a fait un bon travail.

Education Project Manager